• Afficher l'image d'origine

    Afin de faire découvrir les traditions  en Europe autour de Noël, voici quelques diaporamas dont certaines pages peuvent être données comme trace écrite aux élèves.

    Noël en Europe

    Afficher l'image d'origine

    NOËL en Italie: la Befana, le Panettone, Ste Lucie....

    Afficher l'image d'origine

    NOËL en Grande Bretagne

     Afficher l'image d'origine

    NOËL en Russie

     Afficher l'image d'origine

    Noël en Belgique

     

     

     

    Pin It

    5 commentaires
  • Dans le cadre de notre projet tour du monde et de notre escale en Grande Bretagne, ma collègue (merci Angélique !!!) a eu la très bonne idée de parler de Charlie Chaplin en diffusant "The lion's cage", extrait de "The Circus".

    Dans un premier temps, nous procèderons à une écoute musicale, puis nous visionnerons l'extrait. Les enfants donneront leurs impressions quant au personnage, leurs impressions sur le noir et blanc, le film muet.

    Pour finir et garder une trace de tout cela, les enfants colleront dans leur cahier d'histoire des arts la fiche suivante :

    Charlie Chaplin

     

    fiche élève Charlie Chaplin

    Pin It

    3 commentaires
  • Voici les directives du ministère ICI

    Un dossier complet sur EDUSCOL sur "Savoir accueillir la parole des élèves après les attentats terroristes en Ile-de-France"

    Voici des extraits du document:

     

    Moduler son attitude pédagogique selon l'âge des élèves : à l'école maternelle, du début à la fin de l'école élémentaire, au collège...

    • Accueillir l'expression de l'émotion des élèves, sans sous-estimer, y compris chez les très jeunes enfants, leur capacité à saisir la gravité des situations ;
    • Rassurer les élèves : l'école est un espace protégé ; l'évènement s'est déroulé dans un lieu et un temps circonscrit, même si les média en parlent et diffusent plusieurs fois les images ;
    • Etre attentif au « niveau de connaissance » que les élèves ont de l'évènement : certains élèves peuvent n'en avoir aucune connaissance ; d'autres ne disposer que d'éléments partiels, voire erronés, provenant de sources variées. Il faut aider à clarifier les termes entendus et répétés, pour que les enfants ne restent pas enfermés dans un présent dominé par la peur.
    • Respecter la sensibilité des élèves (le sentiment de peur, d'incompréhension, d'injustice, de révolte...) ;
    • Respecter l'émotion de la communauté éducative et s'appliquer à la mettre à distance ;
    • Construire une réflexion problématisée, par-delà le seul évènement, qui s'inscrive dans le cadre des programmes d'enseignement (enseignement moral et civique, littérature, histoire, arts...) ; définir en équipe pédagogique les actions envisagées, en prenant appui sur tous les acteurs de la communauté éducative.
    • Informer les responsables légaux, pour les élèves les plus jeunes, des actions pédagogiques entreprises.

    La Ministre de l'Education Nationale doit publier une lettre adressée aux parents d'élèves.

     

    Adapter le propos à l'âge des élèves

    Les enseignants auront, par la mise à distance, un rôle protecteur et pourront, le cas échéant, revenir sur le déroulement des faits.

    L'âge des élèves, la nature et la forme de ce qu'ils expriment, le caractère et le moment de cette expression - plutôt individuelle, plutôt collective - peuvent guider les personnels sur les conduites à tenir, de même que l'organisation habituelle des moments de dialogue entre élèves et avec les adultes, dans l'école ou la classe.

    À l'école maternelle : Parfois, la référence à l'apaisement, au retour à la normale suffiront à rassurer les élèves. Des jeux de coopération, des activités en groupes restreints, peuvent être l'occasion d'expression des élèves que l'enseignant saura prendre en compte (reformulation). Par le dessin libre, les enfants pourront exprimer ce qu'ils ont perçu de l'actualité et leurs préoccupations. Le cas échéant ils pourront, avec l'adulte, commenter leur dessin.
    En cas d'émergences agressives et/ou émotionnelles, les enseignants aideront les élèves à poser ses mots sur ce qu'ils ont perçu, sur ce qu'ils tentent d'exprimer. L'enseignant s'adressera aux élèves en utilisant des formulations générales et simples, notamment en référence aux valeurs fondamentales (le bien/le mal, le juste/l'injuste, le respect de la personne...).

    À l'école élémentaire : Les élèves peuvent avoir intégré le concept de mort et associer aux actes leurs conséquences. L'irréparable étant commis, c'est autour de la réprobation générale, de la force de la Loi, de la protection du public, du rôle de protection qu'ont les adultes à l'égard des enfants que pourraient se développer les échanges avec eux.

    Au cycle 2, les explications données par l'enseignant seront un peu plus précises sur le déroulement de l'évènement, en s'attachant à ne pas laisser perdurer des représentations erronées. Attention toutefois à ne pas montrer des éléments bruts (et brutaux) relatifs au drame.

    Au cycle 3, l'enseignant pourra revenir sur le déroulement de l'évènement en le présentant de manière factuelle et en élucidant certains termes, afin d'en faciliter la compréhension par les élèves.
    Avec les élèves les plus âgés, les discussions pourront se développer autour des sujets relatifs à la devise républicaine, à la liberté d'expression, au refus des discriminations...

     

    D'autres points sont abordés dans ce document notamment "Anticiper d'éventuelles réactions hostiles", "Aborder les principes de la République à l'école primaire"...

     

    Un petit livre à télécharger chez ASTRAPI:  "Attentats de Paris : comment réagir face aux questions des enfants ?"

    Attentats de Paris : Comment réagir face aux questions des enfants ?

     

     clic sur l'image du haut

     

    En mémoire des victimes des attentats du 13 novembre 2015

     

     

     

    Pin It

    1 commentaire
  • Afficher l'image d'origine

     

     

    Avec ma collègue Saperlipopette, nous sommes en grand questionnement et remise en question  sur l'Autonomie avec une pincée de "Comment évaluer autrement" !

    Après une longue, très longue phase de recensement des jeux de la classe puis 2 ans pour créer des feuilles de routes pour chaque jeu... J'ARRIVE AU BOUT !

    Bon effectivement, je me suis compliquée la vie en rachetant de nouveaux jeux entre deux ! Et puis les programmes ont changé et cette année, je  modifie les domaines et les compétences au fur et à mesure sur les feuilles de route.

     

    L'intérêt du cahier de jeux et des feuilles de routes

    • Est de permettre l'autonomie des élèves puisque tous les jeux figurent dans la classe (ou presque). Sur les tiroirs, figurent une gommette de couleur pour les jeux GS et une autre pour ceux plutôt adressés aux MS mais le tiroir n'explose pas lorsqu'un Moyen ou un Grand s'aventure dans le tiroir d'un autre niveau et qu'il veut utiliser le jeu ! Parfois deux gommettes sont collées sur le tiroir et ce jeu peut être utilisé sur 2 années.

    Je mets les gommettes sur les tiroir au fur et à mesure de l'année en fonction de ce qui est travaillé en classe et les élèves dès qu'une gommette figure sur le tiroir peuvent utiliser le jeu ou le matériel à l'intérieur en sortant en parallèle leur cahier ou classeur de jeux répertoriant toutes les feuilles de route.

    Pour valider un jeu, un adulte regarde et l'élève valide avec un tampon dateur ou fantaisie.

    • Est de différencier, de remédier en jouant ! Le bonheur ! Sur une feuille de route, il y a souvent plusieurs niveaux de difficultés et chaque élève pourra réaliser et se réaliser à son rythme. Si une étape du jeu  semble difficile à un élève, il peut arrêter le jeu et le reprendre plus tard seul ou avec un adulte. Les élèves sont acteurs et arrivent le matin avec un but, l'envie d'apprendre.

     

    • Est de permettre de donner du sens à l'évaluation. Fini les créneaux dans l'année "Evaluation"! J'évalue au fur et à mesure et cela a du sens pour moi et pour les élèves. Effectivement, il ne faut pas s'attendre à valider une même compétence en même temps pour tous les élèves ce qui me semble inconcevable en Maternelle.

     

    • De faciliter la préparation de la classe en utilisant des jeux qui illustrent une séance, un atelier...

    Dans l'utilisation au quotidien de ces supports, il faut parfois orienter certains élèves vers des jeux différents pour leur faire découvrir autre chose sans les priver des autres !

    Tous les ans, j'ai des élèves "accros aux jeux de formes", "accros aux puzzles"... Ils réussissent ces jeux et deviennent "boulimiques". Ce type de jeu les rassure et les sécurise puisqu'ils sont en situation de réussite.

     

    Une des interrogations de l'année était dans quoi mettre les feuilles de routes ? CAHIER ou CLASSEUR ?

    Alors cette année, je ne tranche pas...  C'est malin tiens !

    Les GS ont un cahier. C'est facile à prendre en main, à ranger pour les élèves mais il est utilisé deux ans et s'use vite. Les feuilles de routes sont imprimées sur du papier de couleur selon le type de jeu (caramel pour les pavages, mauve pour les jeux abordant le principe alphabétique, orange pour les jeux de grandeurs et mesures...).

    Les inconvénients du cahier c'est le collage long et fastidieux de chaque feuille de route et le poids du cahier après ! Et lorsqu'un nouveau jeu arrive dans la classe et qu'une nouvelle feuille de route doit être intercalée, il faut avoir prévu en amont de la place ou la scotcher entre deux feuilles existantes.

    Les MS testent le classeur. Pratique car moins long à mettre en place puisque l'on peut intercaler les feuilles (c'est pour cela que je n'ai pas pris de lutin !) et il n'est pas nécessaire d'avoir toutes les feuilles de routes avant comme pour le collage par domaine dans le cahier. Par contre, je tremble à l'idée que les anneaux soient ouverts ... A suivre...

     

    Je vous livre mes premières feuilles de route à la sauce Saperlipopette programme 2015, que j'espère lisibles pour les élèves et les parents.

    et je mets des photos du cahier et du classeur très vite !

     

    FORMES, GRANDEURS, SUITES LOGIQUES

     

     

    REPERAGE ESPACE - TEMPS

     

     LANGAGE ORAL, ECRIT - PRINCIPE ALPHABETIQUE

     

    Pin It

    3 commentaires
  • Cahier d'autonomie

    J'ai décidé de ma lancer dans la mise en place de cahiers d'autonomie pour mes CP/CE1. L'ennui avec l'autonomie, c'est qu'on est vite tenté de faire de l'occupationnel, type coloriages magiques ou autres mandalas...

    Notre conseiller pédagogique est passé pour me guider dans cette lourde tâche, et maintenant j'y vois beaucoup plus clair !

    Les élèves auront donc chacun un cahier d'autonomie dans lequel ils colleront les feuilles de route ainsi que les fiches d'exercices correspondantes. En voici la couverture :

    couverture cahier autonomie

     

    Pour ce qui est des activités proposées, il s'agit d'activités mathématiques, de géométrie, de lecture, etc. Elles sont progressives, de courte durées, et répertoriées par catégorie sur une feuille de route, complétée à chaque fois qu'elles sont terminées. Ainsi, au lieu de seulement s'occuper, les élèves rebrassent ce qui a déjà été vu dans l'année.

    J'introduirai les activités au fur et à mesure de l'année, selon les acquis des élèves et ce qui a déjà été travaillé en classe.

    J'ai décidé de les ranger chacune dans un lutin (c'est onéreux mais beaucoup plus pratique qu'un classeur si vite ouvert...). En voici la couverture par matière (tout n'y est pas encore, il s'agit seulement là du travail que nous ferons pour le moment)

    Télécharger « couvertures lutins.pptx »

     

    Quant aux activités en question, le mérite ne me revient pas (eh non !), je me servirai de celles créées par notre conseiller pédagogique. Je vous recommande vivement d'aller sur son blog, c'est une véritable mine d'or du CP au CM :

    Enseigner en élémentaire

     

    A noter qu'il existe le même blog pour des maternelles, c'est ici :

    Enseigner en maternelle

    Je rajouterai ici quelques contributions supplémentaires personnelles :

    - feuilles réponses pour les problèmes numériques

    - feuilles réponses pour images séquentielles

     

    - un fichier de frises à colorier et compléter : fichier + feuille de route

    - un fichier de dessins par étapes (sur le thème de Noël) : fichier + feuille de route

    - feuilles de route à partir des jeux IQ PUZZLER, LES POULES ONT LA BOUGEOTTE ET MINI CUBES (constructions sur le principe du L_ _ O en beaucoup moins cher, et avec les fiches déjà fournies : feuilles de route

    - feuilles de route des jeux AIRPORT, SAFARI, PETIT CHAPERON ROUGE, RUSH HOUR, L'ARCHIPEL DES DINOSAURES, IQ CANDY, CODE COULEUR, LOGIK VILLE, IQ FOCUS, PIRATES JR, BAHUTS MALINS, LA NUIT DES FANTOMES, LIEVRES ET RENARDS, PIXEL TANGRAMS : Feuilles de route

    - un tableau d'inscription pour l'atelier ordinateur sur Calculatice : tableau version modifiable / tableau pdf

     

    Pin It

    6 commentaires