• Cahier d'autonomie en Maternelle

    Afficher l'image d'origine

     

     

    Avec ma collègue Saperlipopette, nous sommes en grand questionnement et remise en question  sur l'Autonomie avec une pincée de "Comment évaluer autrement" !

    Après une longue, très longue phase de recensement des jeux de la classe puis 2 ans pour créer des feuilles de routes pour chaque jeu... J'ARRIVE AU BOUT !

    Bon effectivement, je me suis compliquée la vie en rachetant de nouveaux jeux entre deux ! Et puis les programmes ont changé et cette année, je  modifie les domaines et les compétences au fur et à mesure sur les feuilles de route.

     

    L'intérêt du cahier de jeux et des feuilles de routes

    • Est de permettre l'autonomie des élèves puisque tous les jeux figurent dans la classe (ou presque). Sur les tiroirs, figurent une gommette de couleur pour les jeux GS et une autre pour ceux plutôt adressés aux MS mais le tiroir n'explose pas lorsqu'un Moyen ou un Grand s'aventure dans le tiroir d'un autre niveau et qu'il veut utiliser le jeu ! Parfois deux gommettes sont collées sur le tiroir et ce jeu peut être utilisé sur 2 années.

    Je mets les gommettes sur les tiroir au fur et à mesure de l'année en fonction de ce qui est travaillé en classe et les élèves dès qu'une gommette figure sur le tiroir peuvent utiliser le jeu ou le matériel à l'intérieur en sortant en parallèle leur cahier ou classeur de jeux répertoriant toutes les feuilles de route.

    Pour valider un jeu, un adulte regarde et l'élève valide avec un tampon dateur ou fantaisie.

    • Est de différencier, de remédier en jouant ! Le bonheur ! Sur une feuille de route, il y a souvent plusieurs niveaux de difficultés et chaque élève pourra réaliser et se réaliser à son rythme. Si une étape du jeu  semble difficile à un élève, il peut arrêter le jeu et le reprendre plus tard seul ou avec un adulte. Les élèves sont acteurs et arrivent le matin avec un but, l'envie d'apprendre.

     

    • Est de permettre de donner du sens à l'évaluation. Fini les créneaux dans l'année "Evaluation"! J'évalue au fur et à mesure et cela a du sens pour moi et pour les élèves. Effectivement, il ne faut pas s'attendre à valider une même compétence en même temps pour tous les élèves ce qui me semble inconcevable en Maternelle.

     

    • De faciliter la préparation de la classe en utilisant des jeux qui illustrent une séance, un atelier...

    Dans l'utilisation au quotidien de ces supports, il faut parfois orienter certains élèves vers des jeux différents pour leur faire découvrir autre chose sans les priver des autres !

    Tous les ans, j'ai des élèves "accros aux jeux de formes", "accros aux puzzles"... Ils réussissent ces jeux et deviennent "boulimiques". Ce type de jeu les rassure et les sécurise puisqu'ils sont en situation de réussite.

     

    Une des interrogations de l'année était dans quoi mettre les feuilles de routes ? CAHIER ou CLASSEUR ?

    Alors cette année, je ne tranche pas...  C'est malin tiens !

    Les GS ont un cahier. C'est facile à prendre en main, à ranger pour les élèves mais il est utilisé deux ans et s'use vite. Les feuilles de routes sont imprimées sur du papier de couleur selon le type de jeu (caramel pour les pavages, mauve pour les jeux abordant le principe alphabétique, orange pour les jeux de grandeurs et mesures...).

    Les inconvénients du cahier c'est le collage long et fastidieux de chaque feuille de route et le poids du cahier après ! Et lorsqu'un nouveau jeu arrive dans la classe et qu'une nouvelle feuille de route doit être intercalée, il faut avoir prévu en amont de la place ou la scotcher entre deux feuilles existantes.

    Les MS testent le classeur. Pratique car moins long à mettre en place puisque l'on peut intercaler les feuilles (c'est pour cela que je n'ai pas pris de lutin !) et il n'est pas nécessaire d'avoir toutes les feuilles de routes avant comme pour le collage par domaine dans le cahier. Par contre, je tremble à l'idée que les anneaux soient ouverts ... A suivre...

     

    Je vous livre mes premières feuilles de route à la sauce Saperlipopette programme 2015, que j'espère lisibles pour les élèves et les parents.

    et je mets des photos du cahier et du classeur très vite !

     

    FORMES, GRANDEURS, SUITES LOGIQUES

     

     

    REPERAGE ESPACE - TEMPS

     

     LANGAGE ORAL, ECRIT - PRINCIPE ALPHABETIQUE

     


  • Commentaires

    3
    gloups
    Lundi 14 Décembre 2015 à 20:58

    je passais là par hasard quand j'ai vu de la lumière sur les pages de graphisme ...pour finir sur le cahier d'autonomie...en classe j'utilise un intermédiaire entre le cahier et le classeur : un carnet demi a4 en mode paysage relié avec clickbind une relieuse qui permet d'ouvrir la reliure et d'insérer des feuilles où on le souhaite, quand tout est validé les feuilles sont sorties du carnet pour être rangées dans le classeur avec les travaux de l'élève pour ne pas le surcharger...au fait, superbes tes fiches de graphisme!!!

    2
    Marinette_15
    Dimanche 8 Novembre 2015 à 21:56

    Merci pour votre travail, je suis en MS/GS et je cherchais justement comment évaluer les puzzles!! Cette feuille de route va me guider! Merci pour l'idée.

     

     

    1
    véro
    Vendredi 6 Novembre 2015 à 19:41
    bonjour!
    moi aussi j'ai ce type de cahier, avec une couverture polypro pour que les protège-cahiers ne soient pas un souci. Je découpe des intercalaires à l'intérieur avec un point de couleur; jaune pour la motricité fine, la vie pratique, bleu pour le graphisme et la lecture et vert pour tous les domaines mathématiques.Les feuilles collées à l'intérieur sont de la même couleur que l'intercalaire, et que le plateau correspondant. Assez fastidieux, mais hyper pratique quand le fonctionnement est connu. Malheureusement, on n'a jamais fini car on a toujours de nouvelles choses à y mettre! Bon courage pour la suite!!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :